Procédé de vernissage à la nitrocellulose.

Le tutoriel suivant explique en détail comment réaliser une finition nitrocellulosique translucide avec les produits Nitorlack, à la fois en spray et en spray. En bas, vous pouvez voir une vidéo explicative et il y a aussi un lien pour télécharger le tutoriel en PDF.

PRÉPARATION DU BOIS

Le bois doit être exempt de défauts et de taches.

Ponçage au grain P 240 et P 400. Il doit être poncé dans le sens du grain, jusqu’à ce qu’il ne reste plus de traces de ponçage visibles.

Éliminez la répulsion. Humidifiez légèrement le bois avec un chiffon humide et, lorsqu’il est sec, utilisez très doucement un papier de verre fin jusqu’à ce que la surface soit à nouveau lisse. Le papier de verre retirera les fibres soulevées, ce qui ne posera plus de problème. Un ponçage très dur dégagera de nouvelles fibres et l’opération devra être répétée. Dans tous les cas, le processus peut être répété, pour être sûr que le répulsif a été complètement éliminé.

Vous pouvez trouver tout le papier de verre dont vous avez besoin ici

CONTEXTE – Nitorlack PRIMER

Le fond est la couche de vernis qui constituera la base de la finition, offrant une surface uniforme.
Nous poncerons avec du grain P800 entre les couches. Une application minimale de 3 couches est recommandée. Nous appliquerons le produit jusqu’à ce que nous voyions qu’il n’y a pas d’imperfections, il est parfaitement de niveau et le pore du bois est complètement fermé.
Le nombre de couches et la quantité de produit à appliquer dépendra du pore du bois, un acajou n’est pas le même qu’un érable, mais généralement avec 2 ou 3 pulvérisations on en a assez et dans le cas d’application avec un spray avec 1 litre, nous pouvons terminer le processus d’arrière-plan correctement et nous en aurons assez pour un peu plus de guitare.
Vous pouvez trouver le fond de nitrocellulose ici.
FINITION – LAQUE Nitorlack

Le processus d’application de la finition est le même que celui de l’apprêt. Nous appliquons les couches de finition en ponçant entre elles avec du P800, en laissant sécher 24 heures entre les couches. Il est recommandé d’appliquer un minimum de 3 couches.
La finition NITORLACK est prête à l’emploi, cependant la viscosité peut être ajustée avec un solvant MOYEN. Si vous travaillez dans des environnements particulièrement chauds et humides et afin d’éviter un «voile» dans la laque, le solvant RETARD doit être appliqué. Le pourcentage à diluer est généralement de 10%. Vous pouvez trouver le solvant ici.
Dans le cas d’une application avec une finition par pulvérisation NITORLACK, le processus d’application est le même qu’avec un pistolet de pulvérisation.
Appliquer 2 à 3 couches par jour avec 1 à 2 heures d’attente entre les couches. Il faut tenir compte du fait que lorsque les couches sont appliquées le même jour, le temps de séchage augmente, car la couche précédente n’est pas complètement sèche lorsque la suivante est appliquée. Le séchage qui se produit entre un jour et l’autre raccourcit à nouveau le temps de séchage de la première couche du lendemain.
Appliquer 6 à 9 couches, 4 à 7 si une finition particulièrement fine ou «à pores ouverts» est souhaitée
Avec 2 ou 3 NITORLACK LACQUER, le spray de finition est suffisant pour une guitare, dans le cas d’une canette, si elle doit être appliquée avec un pistolet de pulvérisation avec 1 litre, nous pouvons correctement terminer le processus de fond et nous en aurons assez pour quelques guitares supplémentaires .
Vous pouvez trouver la finition NITORLACK LACQUER, brillante ou mate ici
PONÇAGE ET POLISSAGE

Laisser la finition «sécher» pendant 3 à 4 semaines, de préférence dans un endroit aéré et sec.
Poncer au papier de verre à l’eau progressivement P1200 – P1500 et P2000 pour éliminer les imperfections, la poussière, la peau d’orange etc.
Quand on a la surface parfaite, il faut polir avec le RHYNOPOLISH POLISH COMPOUND PLUS – COUPER ET POLIR EN 1 ÉTAPE avec l’éponge de polissage BLANCHE.
Appliquez le vernis sur l’éponge et polissez sans appuyer trop fort et en évitant de surchauffer la finition.
Avec ce processus, il suffit d’obtenir une brillance miroir, mais si nous voulons une brillance supérieure avec un haut degré de protection, nous pouvons utiliser la deuxième étape RHYNOPOLISH POLISH HIGH-GLOSS PLUS – BRILLANCE ET PROTECTION avec l’éponge NOIRE.
Vous pouvez trouver le papier de verre ici et les éponges et vernis ici
Trucs et astuces généraux:

Une finition avec des guitares Laquer “Nitorlack”, selon des facteurs tels que le fait que le bois est teint ou non, et le nombre de couches de couleur données, devrait avoir un total de 6 à 10 couches au total, en comptant le fond – la couleur – la finition, avec un minimum de 4 couches de finition translucide. Cela donnera une épaisseur approximative de 150 microns (0,15 mm) en fonction de la quantité de ponçage, de la quantité de laque appliquée sur chaque couche et de l’épaisseur de finition souhaitée. Si un instrument n’a pas été fini au préalable, il est conseillé d’appliquer environ 9 à 12 couches, de cette façon vous serez sûr de ne pas poncer ou polir excessivement la finition, laissant les pièces avec du bois “nu”. Au fur et à mesure que l’expérience acquise avec le produit et la méthode de finition, moins de couches seront nécessaires et des finitions plus fines peuvent être obtenues.

Si vous décidez de ne pas utiliser d’apprêt, vous pouvez appliquer une première couche de Laque “Nitorlak” guitares diluée à 50% dans le solvant 540421, cette couche doit “mouiller” le bois et le pénétrer, favorisant l’adhérence des couches de finition finales successives. .

Si une apparence “à pores ouverts” est souhaitée, le produit peut être dilué pour appliquer moins de solides sur chaque couche. Cependant, il faut tenir compte du fait que les possibilités de «gouttes» ou de «gouttes» sont augmentées et que le