Slide 1
Vernice a base d'acqua per chitarre

Coloranti a base d'acqua, finitura lucida o opaca e tutto quello che ti serve SCOPRI!

écologique

Vernissez votre guitare avec des produits à base d’eau, respectueux de l’environnement.

Application facile.

Teignez votre guitare avec les teintures NitorTint Aqua. Facile à appliquer avec un bâton de teinture

Gamme de couleurs

Les colorants à l’eau NitorAqua sont disponibles dans une large gamme de couleurs.

Processus complet

Tout le processus, du début à la fin. Teintures, couches de base et finitions à base d’eau.

NitorAQUA Stain

Colorants à base d’eau prêts à l’emploi, faciles à appliquer avec un tampon de teinture.

NitorAQUA Primer

Apprêt à l’eau parfait pour une bonne préparation à la finition.

NitorAQUA Lacquer

Finition brillante ou mate à base d’eau pour votre guitare.

TUTORIAL Vernissage de guitares avec un produit à base d’eau

  • Préparation du bois
  • Teinture du bois avec NitorAqua Stain
  • Apprêt avec NitorAqua Primer
  • Finition avec la laque NitorAqua
  • Ponçage et polissage
  • Conseils et astuces

Préparation du bois :

  • Le bois doit être exempt d’imperfections et de taches.
  • Poncez avec différents grades de papier de verre jusqu’à P 220-320. Il doit être poncé dans le sens du grain, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de marques de ponçage visibles.
  • Pour enlever le grain, humidifiez légèrement le bois avec un chiffon humide et, lorsqu’il est complètement sec, poncez très doucement la surface avec du papier de verre fin jusqu’à ce qu’elle redevienne lisse. Le papier de verre éliminera les fibres soulevées, qui ne poseront plus de problème. Si vous poncez trop fort, de nouvelles fibres se détacheront et vous devrez répéter l’opération. Dans tous les cas, vous pouvez répéter le processus pour être sûr d’avoir éliminé tous les poils.

Teinture du bois

  • Teignez le bois avec la teinture NitorAQUA jusqu’à l’obtention de la couleur souhaitée. Laissez sécher pendant 24 heures avant de poursuivre le processus. Chacune des teintures NitorAQUA est accompagnée d’une vidéo expliquant comment l’appliquer.

Processus de base

  • Appliquer une couche de NitorAqua Primer dilué à 50% dans de l’eau distillée. Laissez sécher pendant quatre heures, poncez avec du papier de verre P400 et appliquez une autre couche, cette fois non diluée. Laissez sécher toute la nuit et avant d’appliquer la couche de finition suivante, poncez à nouveau très légèrement, cette fois avec P800, et dans le sens du grain.
  • Appliquer des couches toutes les 24 heures, en ponçant entre les couches jusqu’à obtenir une surface lisse.
  • Après le ponçage, il est conseillé de nettoyer la surface avec un chiffon ou un papier propre humidifié à l’eau.
  • Attention, à l’application, un voile blanc avec un peu de peau d’orange apparaît, en séchant il devient transparent et la surface s’uniformise.

Processus de finition

  • Appliquez une couche de laque NitorAqua non diluée. Laissez sécher pendant quatre heures, poncez avec du papier de verre P400 et appliquez une autre couche.
  • Laissez sécher toute la nuit et avant d’appliquer la couche de finition suivante, poncez à nouveau très légèrement, cette fois avec P800, et dans le sens du grain.
  • Appliquer des couches toutes les 24 heures, en ponçant entre les couches jusqu’à obtenir une surface lisse.
  • Appliquer 6 à 8 couches, 4 à 6 si une finition particulièrement fine ou à « pores ouverts » est requise.
  • La laque NitorAQUA n’a pas besoin d’être dissoute. Le vernis lorsqu’il est appliqué prendra une texture de « peau d’orange », c’est normal et les petites « bosses » que l’on voit avec le produit qui vient d’être appliqué, disparaîtront et ce sera une couche plane et uniforme. Bien qu’il puisse être dissous avec de l’eau distillée, s’il se dissout, il y a une chance d’avoir plus de « sags » ou de « drips ».
  • Il faut faire très attention à cette caractéristique et ne pas appliquer une couche trop épaisse pour tenter d' »égaliser » la couche lors de l’application de la laque. Contrairement à la laque nitrocellulosique, la laque à base d’eau « Eco Guitar » n’est pas transparente lorsqu’elle est « mouillée ».
  • Cette caractéristique peut être utilisée comme guide pour l’application de chaque couche. Bien que lorsqu’il est appliqué en couches minces, le vernis tombe clairement sur la surface, si un « voile » minime est détecté lors de la pulvérisation, c’est le signe que la couche est suffisamment chargée et qu’il ne faut plus l’appliquer.

Ponçage et polissage

  • Laissez la finition « sécher » pendant 3 à 4 semaines, de préférence dans un endroit sec et ventilé.
  • Poncez avec du papier de verre imperméable jusqu’au grain souhaité. (Il est recommandé de poncer jusqu’à au moins P2000).
  • Après le ponçage et l’égalisation, laissez la finition sécher pendant 24 heures.
  • Le polissage, à la main ou à la machine. Si elle est effectuée à la machine, n’oubliez pas que NitorAQUA est une résine thermoplastique, il est donc conseillé d’éviter un chauffage excessif de la surface à polir. Si vous remarquez que la finition s’échauffe lors du polissage, attendez qu’elle refroidisse à nouveau et poursuivez le processus. Cela empêchera le produit de « rétrécir » en raison d’une température excessive.

Conseils généraux et astuces :

  • Une finition de vernis à l’eau, en fonction de facteurs tels que le fait que le bois soit teinté ou non, et le nombre de couches de couleur appliquées, doit comporter 6 à 12 couches au total, en comptant la couche de base – la couleur – la finition, avec un minimum de 5 couches de finition translucide.
  • Cela donnera une épaisseur d’environ 150 microns (0,15 mm) en fonction de l’importance du ponçage, de la quantité de laque appliquée dans chaque couche et de l’épaisseur de la finition souhaitée. Si un instrument n’a jamais été fini auparavant, il est conseillé d’appliquer 12 à 14 couches, afin d’être sûr de ne pas trop poncer ou polir la finition, ce qui laisserait des parties avec du bois « nu ».
  • Au fur et à mesure que l’on acquiert de l’expérience avec le produit et la méthode de finition, moins de couches seront nécessaires et des finitions plus fines pourront être réalisées.
  • Les premières couches de la finition finale peuvent avoir un effet « satiné » lorsqu’elles sont sèches. En règle générale, lorsque des couches successives sont appliquées, la laque NitorAqua présente un aspect brillant. Toutefois, s’il conserve l’aspect satiné, celui-ci sera éliminé par ponçage et polissage, après quoi il aura un aspect cristallin et brillant.
  • Si l’on souhaite obtenir un aspect à « pores ouverts », le produit peut être dilué avec de l’eau distillée afin d’appliquer moins de solides dans chaque couche. Toutefois, il convient de noter qu’il existe un risque accru d’affaissement ou d’égouttement et que les temps de séchage sont plus longs.
  • Le vernis à l’eau permet d’appliquer des couches relativement épaisses sans s’affaisser, mais il est recommandé de l’appliquer de manière très atomisée et que chaque « bande de peinture » – si elle est appliquée au pistolet – chevauche ou « monte » de 1/3 à la moitié de la précédente, afin d’obtenir une couche uniforme.
  • Si vous recevez accidentellement une « goutte » ou un « drip » pendant l’application, laissez la finition sécher (environ cinq heures ou toute la nuit) et égalisez en ponçant avec du papier de verre P400, de préférence sur un bloc de ponçage dur. On peut aussi « couper » la goutte avec une lame de rasoir, ce qui est une méthode plus rapide et évite les accidents qui peuvent résulter d’un ponçage excessif.
  • Afin de se familiariser avec le processus, il est conseillé de faire des essais sur du bois mis au rebut, afin d’évaluer par soi-même les caractéristiques du processus de finition d’une guitare avec un vernis à l’eau.
  • Il est également conseillé d’utiliser une surface « témoin » sur laquelle on applique les couches de laque en même temps que sur la pièce à finir.
  • Une feuille de papier collée avec du ruban adhésif sur un support rigide (bois, carton épais) est une suggestion. Ainsi, en mesurant d’abord l’épaisseur du papier avec un pied à coulisse, puis en mesurant l’épaisseur résultante des couches successives une fois qu’elles sont sèches, vous aurez une idée assez précise de l’épaisseur de la couche que vous appliquez et pourrez donc avoir une meilleure idée de l’épaisseur de la couche. Une épaisseur de 150 à 180 microns (0,15 à 0,18 mm) garantit une finition fine, qui respecte les vibrations propres de l’instrument, tout en le protégeant, en évitant les épaisseurs excessives

NitorLACK est le plus grand spécialiste mondial des revêtements pour instruments de musique.

Panier
Retour en haut